Paul ÉLUARD (1895-1952)
L’Amoureuse (Elle est debout sur mes paupières)